Qu'est ce que la Marche Nordique ?

Historique

La marche nordique, appelée aussi Nordic Walking, nous vient de Finlande. Déjà dans les années 50, les skieurs de ski de fond s'entraînaient en été à marcher avec des bâtons. On essayait alors de simuler la "glisse" en marchant et en poussant sur ses bâtons de ski 
C'est en 1997 que cette activité a été popularisée grâce à la mise au point de bâtons spéciaux développés par des scientifiques et des experts sportifs. La  "Marche nordique" était née.
En l'an 2000, on comptait déjà plus de "marcheurs" que de joggers en Finlande. En 2002 on y comptait plus d´un million de marcheurs pour une population de 5 millions d'habitants ! En Allemagne, on vient déjà de dépasser quatre millions 500 mille et le chiffre augmente tous les jours.

La marche nordique est aujourd'hui recommandée par de nombreux médecins. 

La marche nordique s'adapte parfaitement au grand public.

Pratiquée en France depuis environ cinq ans, la marche nordique est l'outil de prédilection des Coaches Athlé Santé. Très en vogue chez les seniors et les personnes en surpoids, mais aussi chez les actifs en mal d'activité physique, cette discipline est ludique et non traumatisante.


Bienfaits

La musculation
1. Le mouvement complet de la Marche Nordique tonifie tous les muscles du corps et permet
    ainsi un renforcement complet des chaînes musculaires et articulaires.
2. Les bras, les épaules, le cou, les pectoraux vont se trouver fortement sollicités ainsi que
    les chaînes basses : les fessiers et les jambes.
3. le travail musculaire complet de la Marche Nordique va considérablement
  sculpter votre silhouette comme celle des skieurs de fond.

La respiration
La position du Marcheur Nordique, permet une ouverture complète de la cage thoracique  offrant ainsi :
1. Une plus grande amplitude pulmonaire et donc une plus forte oxygénation.
2. Une meilleure irrigation et donc un accroissement des capacités cardio-vasculaires et
    du rythme cardiaque. 

La perte de poids
1. La dépense énergétique augmente de 46% (le marcheur nordique consomme environ
  400 calories par heure au lieu des 280 calories pour un marcheur traditionnel).
2. une dépense calorique équivalente à un jogging à petite allure

Un confort de marche
1. L'utilisation des bâtons entraîne une meilleure répartition des charges du corps
    permettant ainsi une réduction significative des pressions sur les chevilles,
    les genoux et les hanches.
2. Une amélioration importante de l'équilibre général, quelque que soit la nature du terrain
    ou des difficultés que vous rencontrez.
3. Ces avantages offrent un confort indéniable, pour les marcheurs ayant des problèmes
    articulaires et ayant une surcharge pondérale ou pour les personnes opérées des
    genoux et des hanches.
4. Une augmentation significative de la vitesse de marche obtenue par un allongement
    de la foulée. La poussée est plus importante que dans la marche traditionnelle car
    elle se fait sur les jambes et sur les bras grâce aux bâtons.


La pratique

La Marche Nordique est une séance de marche sportive instrumentée, dont le principe de base est d'accentuer le mouvement naturel de balancier des bras pendant la marche et de propulser le corps vers l'avant à l'aide de deux bâtons : les bâtons de marche Nordique , qui permettent de créer des points d'appuis pour le haut du corps et d'alléger les appuis des bras et du corps.
La marche nordique peut être pratiquée par des publics très variés de par son accessibilité (jeune, seniors, débutants ou même sportifs aguerris).
Si cette marche paraît simple à priori, elle nécessite un apprentissage efficace pour ne pas simplement promener les bâtons comme beaucoup de randonneurs le font!
La technique de base consiste à synchroniser le mouvement naturel de la marche et du balancement des bras avec la propulsion des bâtons appelés "Nordic sticks".
Le marcheur se redresse naturellement dans une parfaite symétrie des mouvements du haut du corps et des jambes.
La bonne technique suivant le terrain

Une posture droite et légèrement en avant
Des mouvements naturels des bras (loin en avant et en arrière)
De longs pas (bien dérouler du talon à la pointe)
Bonne pression sur les bâtonsDans une montée:
Adoptez une position plus penchée vers l'avant
Adaptez la longueur des pas
Augmentez le travail des brasDans une descente:
Adoptez des petits pas
Gardez les genoux fléchis
Tenez vos bâtons derrière le corps
Adoptez une position légèrement en arrière


Les bâtons

Taille

En théorie, la taille des bâtons est optimale lorsque vous êtes debout, avec vos chaussures et qu'en ayant vos bâtons verticaux, vos coudent forment un angle droit (un angle à 90 degrés).
Votre avant bras doit donc se trouver à l'horizontale.
C'est dans cette position que vous pourrez déterminer la taille optimale pour vos bâtons.
Vous pouvez aussi choisir la hauteur des bâtons  en fonction de votre taille  :
A l'origine, la hauteur d'un bâton de marche nordique se calculait en multipliant sa taille par le coefficient 0,76 en arrondissant le résultat par tranche de 5 cm. Les bâtons étaient donc`plus haut, pour obliger les marcheurs nordiques à "lever" les bras. On s'est aperçu plus tard que les bâtons hauts pouvaient gêner les marcheurs qui marchaient de plus en plus vite et allongeaient le pas (car baisse de la hauteur du corps) et qu'ils avaient tendance à "sautiller" au lieu de marcher.
Ils ont donc décidé de diminuer ce coefficient qui est aujourd'hui de 0,68 voire 0,66. Le coefficient de 0,68 est généralement appliqué aujourd'hui en Scandinavie et en Allemagne.
les tailles indiquées correspondent à la norme actuelle en appliquant le coefficient de 0,68

Votre taille       Taille bâtons 
145-154 cm   ------>100 cm
155-161 cm   ------>105 cm
162 168 cm   ------>110 cm
169-176 cm   ------>115 cm
177-183 cm   ------>120 cm
184-195 cm   ------>125 cm

Le club peut vous fournir des bâtons de marche nordique de marque TSL partenaire de la FFA à un prix club
 Plus...

Haut